Syndicat des Eaux et de l’Assainissement Alsace-Moselle

Je vérifie les fuites d'eau

Les fuites d’eau ne sont pas toujours visibles et peuvent vous coûter cher. En cas de dérapage de votre consommation, le SDEA est à vos côtés pour vous aider à détecter les fuites d’eau et à y remédier.

Détecter une fuite d'eau

Y a-t-il une erreur de lecture du compteur ?

Votre consommation excessive d’eau peut-être due à une erreur de lecture de compteur. Vérifiez dans un premier temps la correspondance de l’index de lecture reporté sur la facture et les indications du compteur. Les chiffres sur fond noir sont ceux retenus pour votre facture. Si votre compteur est équipé d’un capteur radio, vous pouvez accéder aux chiffres en soulevant le clapet. 

Le compteur d'eau est-il vraiment en cause ? 

Déréglé, un compteur d’eau peut être la cause de votre surconsommation d’eau

Le compteur est un instrument de mesure homologué dont l’utilité est d’indiquer le volume d’eau prélevé sur le réseau de distribution. Le compteur est un instrument de mesure homologué dont l’utilité est d’indiquer le volume d’eau prélevé sur le réseau de distribution. Son taux de tolérance est d’environ 4%. Cependant, du fait de son ancienneté, il aura tendance à sous-compter.

Il est donc nécessaire de vérifier son fonctionnement. Dans un premier temps, vous pouvez tester vous-même votre compteur. Cela vous évitera des frais occasionnés par un contrôle via débitmètre (compteur de calibre 20 ou 25) ou sur banc d’essai.

A noter : le banc d’essai est effectué dans un atelier agréé par la DRIRE

Pour contrôler votre compteur, vous devez :

  • Vous munir d’un seau de 10 litres étalonné avec un récipient d’un litre.
  • Remplissez 10 fois le seau à l’aide d’un seul robinet. Les autres robinets doivent rester fermés.
  • Vérifier que le compteur n’a avancé que de 100 litres.
  • En cas d’écart supérieur au taux de tolérance (différence supérieure à 4 litres), contactez-nous. Le compteur peut être déréglé.

Les différents types de fuites d'eau

Si le compteur ne présente pas d’erreur, vous faites peut être face à une fuite d’eau. Pour vous assurer qu’il en s’agit bel et bien d’une, il existe une méthode simple. Avant de vous coucher, éteignez ou fermez tous les robinets ou appareils consommant de l’eau et relevez votre compteur. Le matin suivant, avant de consommer de l’eau, relevez à nouveau votre compteur. S’il indique une consommation, il y a une fuite.

Il existe deux types de fuites d’eau.

La fuite d'eau accidentelle

De nombreuse actions peuvent être la cause d’une fuite accidentelle comme :

  • un robinet mal fermé,
  • un arrosage automatique mal réglé,
  • une chasse d’eau qui coule,
  • la soupape du chauffe-eau ouverte,
  • une fuite sur le système de régénération de l’adoucisseur.

Pensez à contrôler l’ensemble de vos installations. Pour cela, n’hésitez pas à faire appel à un installateur sanitaire en cas de besoin.

 La fuite d'eau non apparente

La fuite peut être plus discrète et altérer une canalisation moins visible ou enterrée. Si vous êtes dans cette situation, conservez la facture de réparation. Le réglement du service public d’eau potable peut prévoir un dégrèvement sur votre facture d’eau.

Il reste néanmoins nécessaire de réparer la fuite le plus rapidement possible. Si vous n’arrivez pas à la détecter, des entreprises spécialisées sont là pour vous aider. Vous pouvez par exemple contacter des entreprises sanitaires ou de recherche de fuite privée.

Les conditions de remboursement suite à une fuite d'eau

En cas de consommation anormale, le SDEA vous en informe au plus tard au moment de l'envoi de votre facture d'eau. Si une fuite est bien présente sur votre installation intérieure, vous pouvez bénéficier d'un remboursement partiel de votre facture d'eau, sous certaines conditions*.

Les fuites prises en charge par le SDEA

Le SDEA peut prendre en charge le remboursement d'une partie de votre facture d'eau. Cela concerne les fuites sur canalisation d'eau potable après compteur de votre résidence principale ou secondaire (logement ou maison d'habitation).

Les fuites non prises en charge par le SDEA

Les fuites dues aux appareils ménagers, aux équipements sanitaires, de chauffage, aux joints et accessoires, ne pourront pas donner lieu à remboursement. Il en est de même si la fuite s'est produite dans un local commercial ou industriel, ou dans un jardin.

Enfin, la mesure n'est pas applicable si aucune consommation anormale n'est constatée (c'est-à-dire si votre consommation est inférieure à 2 fois votre consommation moyenne calculée sur les 3 dernières années).

Les démarches à suivre pour obtenir un remboursement

Pour bénéficier d’une prise en charge, vous pouvez procéder comme tel :

  • Dès que vous en êtes informé, faites appel à une entreprise de plomberie pour faire réparer la fuite d'eau. Faites-le dans le mois qui suit la réception de votre facture.
  • Transmettez-nous une attestation de réparation de l'entreprise de plomberie.
  • Le montant qui vous sera facturé sera au maximum égal à deux fois votre consommation d'eau habituelle. Vous recevrez un avoir de la différence.

 

 

*La loi Warsmann prévoir de nouvelles dispositions pour bénéficier de ce remboursement (article L2224-12-4 du Code Général des Collectivités Territoriales). Le décret d'application de la loi est applicable au plus tard le 1er juillet 2013 (décret d'application n°2012-1078). Les élus du SDEA ont décidé de l'appliquer au 1er janvier 2013).