Syndicat des Eaux et de l'Assainissement Alsace-Moselle

Communiqués de presse 2021

12
juillet
2021

Travaux de restauration des affluents de l’Isch et du Bruchbach

Un programme global et pluriannuel de travaux de restauration de l’Isch et du Bruchbach a été finalisé, entamé par le SIVOM de l’Ischthal en 2017 et poursuivi par le Syndicat des Eaux et de l’Assainissement Alsace-Moselle (SDEA) – Périmètre de l’Ischtal, suite au transfert de compétences décidé conjointement pour les communes membres par le SIVOM et les Communautés de Communes concernées, en matière de Grand Cycle de l’Eau.

Règlementairement, les travaux d’entretien courant incombent aux propriétaires riverains des cours d’eau. Visant des objectifs plus ambitieux d’amélioration des qualités biologique, hydraulique et paysagère de l’Isch et du Bruchbach, en vue d’atteindre le bon état écologique des cours d’eau défini par la directive cadre sur l’eau, la collectivité a réalisé ces travaux à l’appui d’une Déclaration d’Intérêt Général financés en partie par la taxe GEMAPI (GEstion des Milieux Aquatiques et Protection des Inondations).

Le coût global des travaux s’établit à environ 183 000€ TTC d’investissement et 58 000 € TTC d’entretien, répartis sur plus de 4 ans. S’agissant d’un programme pluriannuel sur l’ensemble du bassin versant, les travaux ont été co-financés pour les dépenses éligibles par l’Agence de l’Eau Rhin-Meuse et ont également pu bénéficier des fonds européens FEADER (Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural) gérés par la Région Grand Est, limitant ainsi le montant restant à charge de la collectivité. 

Les travaux ont consisté à :
- améliorer les capacités naturelles d’autoépuration du cours d’eau en intervenant sur la végétation des berges : taille des branches basses, coupe d’arbres ;
- diversifier la végétation des berges afin de préserver les habitats naturels : taille des saules têtards, plantation de haies et d’arbustes ;
- assurer le bon écoulement des eaux afin de limiter les risques d’érosion des berges en enlevant ponctuellement les embâcles (arbres tombés dans le cours d’eau).

Ces travaux se sont déroulés sur les bans des communes d’Asswiller, Baerendorf, Drulingen, Eschwiller, Eywiller, Gœrlingen, Hellering-lès-Fénétrange, Hirschland, Kirrberg, Ottwiller, Postroff, Schalbach, Siewiller et Weyer. Ils ont été menés par le Parc Départemental d’Erstein, titulaire du marché pluriannuel des travaux, sous la maitrise d’œuvre du bureau d’étude Ecodève et la maîtrise d’ouvrage du SDEA.

Créé il y a plus de 80 ans par des élus visionnaires, soucieux de mettre en commun les moyens de leurs communes, le SDEA assure un service public performant de l’eau potable, de l’assainissement-épuration ainsi que la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations au bénéfice de plus d'1 070 000 habitants de ses près de 737 communes membres des 3 départements d’Alsace-Moselle.

Contact presse SDEA :
Emilie Becker – Responsable communication – Tél : 03 88 19 31 08 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Rachel Klein-Dormeyer – Directrice Adjointe du Territoire Ouest - Tél : 03 88 71 60 88 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 
16
juin
2021

Plus de 54 000 arbres plantés dans le Bas-Rhin pour lutter contre les coulées d’eaux boueuses

Les plantations, outil de biodiversité pour lutter contre les coulées d’eaux boueuses (CEB)

Plus de 54 000 arbres ont été plantés par le SDEA, durant les deux hivers 2019-2020 et 2020-2021, dans le cadre de sa politique de lutte contre les CEB dont les dommages peuvent être très importants pour les zones d’habitation comme pour la qualité de l’eau et des milieux naturels. La plantation d’arbres, sous forme de haies ou de fascines vivantes, a pour objectifs de :
- freiner les ruissellements de l’eau, 
- filtrer l’eau, puis en faciliter l’infiltration l’eau dans le sol, tout en favorisant la biodiversité et en contribuant à la lutte contre le changement climatique.

Ces plantations ont été réalisées sous forme de haies (plantation de 9 pieds/ml) ou de fascines vivantes (aménagement végétal constitué de fagots maintenus par des pieux et associé à une haie de 9 pieds/ml). Le positionnement de ces aménagements prend en compte les chemins d’eau préférentiels. Ils ont été positionnés perpendiculairement à l’écoulement, afin de freiner la vitesse et d’assurer un rôle antiérosif.

Les espèces implantées adaptées à ce rôle d’écoulement sont panachées pour favoriser la biodiversité : cornouiller sanguin, noisetier, viorne obier, viorne lantane, lilas commun, troène commun, cerisier à grappes, érable champêtre, chèvrefeuille des haies, fusain d’Europe et groseillier à fleurs. Ces plantations permettront à terme de proposer des habitats diversifiés permettant d’accueillir des espèces auxiliaires. Les communes ayant bénéficié de cette démarche, en 2019-2020-2021, sont les suivantes : Gimbrett, Kienheim, Neugartheim-Ittlenheim, Wintzenheim-Kochersberg, Saessolsheim, Rohr, Willgottheim, Gougenheim, Ettendorf, Ringeldorf, Mothern, Romanswiller, Uhlwiller et Dauendorf.

Au-delà des plantations d’arbres, le développement de stratégies préventives d’ensemble

La mise en place d’aménagements d’hydraulique douce s’accompagne de solutions agronomiques telles que l’assolement concerté et la sensibilisation aux pratiques de non-labour, pour limiter les départs de particules de terre. Ces solutions sont mises en œuvre pour gérer, de façon préventive, les phénomènes d’érosion et ainsi de coulées d’eaux boueuses. En complément, différents types d’aménagements peuvent être proposés pour réduire les dégâts liés aux coulées d’eaux boueuses :
- en hydraulique douce : des fascines mortes, des bandes de miscanthus, des haies, des bandes enherbées ou encore des noues ;
- en hydraulique structurante : des bassins de rétention, des fossés de contournement ou des talus ;
- des aménagements adaptés de voiries ;
- ainsi que des protections individuelles (batardeaux, sacs de sable) pour la protection des habitations.

Contact presse SDEA :
Emilie BECKER – Responsable communication - Tél : 03 88 19 31 08 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Hélène PERRIN – Technicienne érosion - Tél : 07 88 09 89 48 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Franck HUFSCHMITT – Directeur Gestion Durable Bassins versants – Tél : 03 88 19 26 53 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 
10
juin
2021

Visite de la station d’épuration de Seltz le mardi 22 juin 2021 à 18h

Une maintenance conséquente, menée tous les 10 ans

La visite de la station d’épuration de Seltz est organisée conjointement à l’importante opération de maintenance en cours : le réacteur biologique de traitement des eaux usées par biomasse de 4200 m3 sera totalement vidé. Cette maintenance à Seltz a 2 objectifs : 
- retirer les déchets (sables, lingettes, etc.) non retenus dans la partie pré-traitement,
- remplacer les diffuseurs d’air, apportant l’oxygène nécessaire à l’activité de la biomasse.

Ces nouveaux diffuseurs d’air permettront une économie de dépense électrique représentant 10 % du coût de l’énergie. La station d’épuration de Seltz assainit les eaux usées de 13 communes, pour 19 000 équivalent habitants. Mise en service en 1995 elle a été réhabilitée partiellement en 2017. Elle fonctionne sur le principe des boues activées en aération prolongée ce qui permet d’assurer un traitement optimum des eaux usées et pluviales, avant leur rejet vers le Rhin.

Contact presse SDEA :
Emilie BECKER – Responsable communication - Tél : 03 88 19 31 08 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Laurent ANSTETT – Directeur de territoire adjoint territoire Nord – Tél : 03 88 05 36 12 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 2
mars
2021

Pieds au sec
L’opération Pieds au Sec arrive sur les bassins versants Giessen Lièpvrette et Ill Ried Centre Alsace 

Protégez-vous des inondations

Dans le cadre de ses compétences liées à la gestion des cours d’eau, notamment à travers la mise en œuvre de ses Programmes d’Actions de Prévention des Inondations, le SDEA propose aux habitants résidant en zone inondable de faire réaliser gratuitement un diagnostic inondation. Celui-ci permet d’identifier les points sensibles d’une habitation et les solutions techniques pour prévenir au maximum les éventuels dégâts lors de la survenance d’une crue centennale, ainsi que d’évaluer le coût des mesures de protection à mettre en œuvre.

Grâce à ce diagnostic, les particuliers qui souhaitent s’engager dans les travaux, par ailleurs rendus obligatoires dans le cadre des Plans de Prévention du Risque inondation (PPRi), pourront bénéficier d’aides de l’Etat pouvant aller jusqu’à 80%.

Cette opération, nommée « Pieds au Sec », contribue en effet à répondre à la stratégie nationale de gestion des inondations en : - améliorant la sécurité des habitants ; - réduisant les pertes matérielles en cas d’inondation ; - et en permettant un retour à la normale plus rapidement.

L’Opération mode d’emploi

L’Opération « Pieds au Sec » se déroule en 4 temps :

- l’inscription et la vérification de l’éligibilité du demandeur suivant le caractère inondable connu de l’habitation ;
- le diagnostic proprement dit : un technicien se déplace sur rendez-vous au domicile pour effectuer les vérifications et les mesures ;
- l’édition d’un rapport confidentiel de visite précisant les points sensibles ;
- l’action : le rapport listera des actions de protection dont les mises en œuvre seront laissées au choix de l’habitant concerné.

Bassin versant du Giessen et de la Lièpvrette

Sur ce bassin versant qui a déjà bénéficié de travaux importants de protection comme l’édification des digues de Sélestat, les 4 communes concernées par ce programme sont Châtenois, Ebersheim, Scherwiller et Sélestat.

Bassin versant Ill Ried Centre Alsace

Sur ce bassin versant, des diagnostics ont déjà été réalisés avec succès sur la commune de Muttersholtz. Les communes concernées par la campagne à venir sont Benfeld, Matzenheim, Osthouse et Sand.

Contact
Plus d’information sur l’opération : Emmanuelle BISCHOFF - 07 88 09 61 77 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Contact presse SDEA : Emilie BECKER - Tel : 03 88 19 31 08 – emilie.becker@sdea.fr

Jusqu’à 80 % de taux de subvention Dans le cadre d’une mise en œuvre des solutions techniques préconisés, les taux d’aides peuvent atteindre jusqu’à 80 % de prise en charge. En savoir + : sdea.fr

 
11 décembre 2020 Assemblée Générale Annuelle du SDEA

Ce vendredi 11 décembre a eu lieu l’Assemblée Générale annuelle du SDEA -Syndicat des Eaux et de l’Assainissement Alsace-Moselle-, conduite par son nouveau Président, M. Frédéric PFLIEGERSDOERFFER, également Président de la Communauté de Communes du Ried de Marckolsheim, au Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg.

Dans son chaleureux message d’accueil, Mme Jeanne BARSEGHIAN, Maire de Strasbourg a rappelé son attachement à la gestion publique de l’eau et au SDEA : « le SDEA doit nous aider à apporter des solutions aux enjeux écologiques, sociaux et démocratiques, car la coopération entre les territoires est la clé d’une amélioration de notre qualité de vie et de la protection de la ressource en eau sur le long terme. »

Frédéric PFLIEGERSDOERFFER a ensuite présenté sa vision stratégique des défis qui attendent le SDEA sur cette nouvelle mandature 2020 - 2026.
Tout d’abord les défis institutionnels avec les évolutions réglementaires à venir qui constituent autant d’opportunités pour co-construire les organisations locales les plus pertinentes autour de l’ADN du SDEA : mutualisation – solidarité – proximité – vision intégrée du petit et du grand cycle de l’eau.
La feuille de route intègre également la poursuite des efforts d’investissements humains et matériels, de transformation numérique et managériale et d’innovation pour conforter l’excellence et la durabilité du service rendu.
Le troisième défi de ce mandat est l’exemplarité en matière de cycle de l’eau et de transition écologique avec des réponses plus ambitieuses à apporter par exemple en vue de solutions pérennes de protection des ressources en eau, associées à la transition vers de nouveaux modèles de production agricole et alimentaire ou des solutions nouvelles d’aménagement – restauration fondées sur la nature ou d’intégration de l’eau dans nos communes.
Tous ces défis ne pourront être relevés qu’avec une mobilisation renforcée de toutes les parties prenantes, et le plein engagement des élus et des salariés du SDEA autour d’approches innovantes de travail en commun.

M. Etienne BURGER, représentant le Président du Département du Bas-Rhin, a souligné l’importance des partenariats urbains-ruraux engagés de longue date entre les communes, les intercommunalités, le SDEA et le Département. Demain, avec la Collectivité Européenne d’Alsace, ce mandat sera primordial pour l’environnement, le climat et l’eau sur les territoires.

Le Président de Région, M. Jean ROTTNER, a tenu à féliciter M. PFLIEGERSDOERFFER pour sa feuille de route 2020 -2026 et à souligner l’importance d’une action locale, proche des territoires permettant de développer des objectifs communs et des partenariats fructueux.
Il a également souligné l’importance d’une réflexion sur la qualité et la quantité intégrant la vision amont et aval, ainsi que l’importance de repenser la place de l’eau dans la Ville.

Madame la Préfète du Grand Est et du Bas-Rhin, Josiane CHEVALIER a qualifié le SDEA de « référence, un modèle unique en France, un outil de travail extraordinaire pour les territoires et pour les élus au bénéfice de leurs territoires ». Au regard des défis à venir, elle a indiqué souhaiter renforcer les synergies avec les acteurs de l’eau, et notamment le SDEA au regard de l’étendue de son périmètre et de son niveau d’expertise.


Contact presse SDEA : Emilie BECKER - Tel : 03 88 19 31 08 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 

 

We use cookies
Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargées ou stockées sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil. Ils ont une durée de vie équivalente à au temps de visite sur notre site.