Syndicat des Eaux et de l'Assainissement Alsace-Moselle

Je protège mon habitation contre les inondations

 

Si vous êtes situés dans une zone inondable, vous êtes le premier acteur de la réduction de la vulnérabilité de votre habitat. Pour réduire les conséquences dommageables sur votre logement, des solutions existent.
Le SDEA vous informe sur les travaux à entreprendre.

Comment protéger sa maison contre les inondations

Les stratégies de prévention des inondations

Afin de limiter les dommages en cas de crue et réduire le délai de retour à la normale, 3 grandes stratégies peuvent être envisagées. Elles sont plus ou moins adaptées suivant le type d'inondation et son importance. Elles peuvent aussi être combinées les unes aux autres. Vous pouvez notamment profiter de vos travaux (remise en état après un sinistre, rénovation, optimisation énergétique...) pour prendre en compte le risque inondation.

ÉVITER : je positionne ma maison hors d'atteinte de l'eau

 Stratégie de prévention des inondations Cette stratégie est à prendre en considération dès la conception d'une nouvelle construction et n'est pas adaptées aux habitations existantes.
Même si le principe de base pour éviter tout dommage reste de ne pas construire en zone inondable, certaines mesures permettent d’éviter les dommages en cas de crue. Ainsi, il est conseillé de construire votre premier plancher au-dessus de la cote de référence du PPRI de votre commune ou au-dessus de la cote des plus hautes eaux connues (PHEC). En cas de crue inférieure ou égale à la crue de référence, votre habitation restera au sec !

RÉSISTER : j’imperméabilise les ouvertures de ma maison

Imperméabilisation des sous-sols contres les inondations

Cette stratégie consiste à bloquer l'ensemble des voies par lesquelles l'eau est susceptible d'entrer. L'imperméabilisation de ces ouvertures peut se faire grâce à des systèmes anti-inondations comme des batardeaux pour portes par exemple. Cette stratégie est cependant adaptées jusqu'à un certain niveau d'inondation (<1m). Au-delà, les pressions exercées sur les parois du bâtiment peuvent créer des désordres sur la structure. Ces dispositifs ne permettent pas d'empêcher indéfiniment l'eau de pénétrer. Si la durée de la crue est supérieure à 48h, ils peuvent ne plus être suffisants.
La mise en place de dispositifs amovibles d’obturation des points d’entrée des bâtiments (portes et fenêtres) tels que des batardeaux, est destinée à assurer l’étanchéité même partielle des parties d’une habitation située en dessous de la cote PPRI (lorsqu’elle est connue) ou de la cote des plus hautes eaux connues.

CÉDER : je limite les dommages causés par l'inondation

Stratégie de prévention des inondations des habitations

Accepter que l'eau pénètre dans l'habitation et prendre les dispositions nécessaires pour réduire les dégâts. Cette stratégie est tout particulièrement recommandée si vous avez des pièces enterrées (cave par exemple). Elle permet de limiter les dégâts à l'intérieur du bâtiment dûs à une pression trop importante sur les murs extérieurs. Vous pouvez également profiter de vos projets de rénovation de votre maison pour prendre en compte le risque d'inondation. En effet, afin de réduire la vulnérabilité de votre maison face aux grandes crues, vous pouvez entreprendre certains travaux.
Afin d‘éviter au maximum les dommages dus à l’inondation de votre logement, des mesures d’anticipation devront être prises. Ces mesures peuvent, par exemple, consister à surélever les équipements électriques et électro ménagers ou à utiliser des matériaux adaptés peu altérables (métal ou PVC).

Les travaux à réaliser pour réduire la vulnérabilité de mon habitation

Pour protéger au maximum votre bien et limiter les dégâts qui peuvent être occasionnés lors d'inondations futures, certaines mesures peuvent être mise en place en fonction des caractéristiques de votre habitation et de son exposition au risque inondation.

  • A - mettre en place des dispositifs d'étanchéité (batardeaux),
  • B - installer des clapets anti-retour,
  • C - mettre hors d'eau les équipements sensibles (matériel de chaffage, matériel et installation électrique...),
  • D - fixer et lester les cuves de fioul et mettre hors d'eau les évents,
  • E - choisir des matériaux adaptés à la présence d'eau,
  • F - signaliser la présence d'une piscine enterrée.

travaux etancheite maison

Mon terrain est-il situé en zone inondable ?

Pour savoir si votre terrain est en zone inondable, consultez les documents d'urbanisme de votre commune (PLU, PPRI). Ils sont disponibles auprès de votre mairie. Si votre commune est couverte par un PPRI, certains travaux sont obligatoires pour les bâtiments situés en zone inondable.Consultez le règlement en mairie sur le site de la préfecture www.bas-rhin.gouv.fr.

Si vous êtes situé en zone inondable, le SDEA vous propose de réaliser un diagnostic de votre logement. Ce diagnostic permet de :

  • faire un bilan de la vulnérabilité de votre logement face aux inondations,
  • faire des propositions de travaux à mettre en oeuvre pour la réduire.

Pour vous informer et/ou demander un diagnostic, cliquez-ici.